Menu
Voyage

Les pires pays pour voyager si vous êtes une femme

Femme voyageant seule tenant une carte

Je vais pas passer par 4 chemins… C’est un monde bien étrange si vous êtes une femme en 2021.

D’une part, il n’y a jamais eu autant de femmes occupant des postes de pouvoir dans l’histoire moderne : des dirigeantes comme Angela Merkel et Cristina Fernandez de Kirchner, aux musiciens, stars de cinéma et autres célébrités de premier plan, en passant par des militantes comme Malala Yousafzai ou Greta Thunberg

D’autre part, les femmes sont confrontées à un certain nombre de défis dans le monde d’aujourd’hui, en particulier dans les pays en développement où le système juridique ne les protège pas ou pire… Malheureusement, si vous aimez voyager seule ou avec des amies (au féminin), il faut que vous soyez consciente que certains pays pourront se révéler assez dangereux pour vous. En attendant que le monde réouvre après le Covid, j’ai fait quelques recherches pour vous en dire plus à ce sujet.

Voici donc les pires endroits où vous pouvez voyager si vous êtes une femme.

L’Arabie Saoudite

Ville d'Arabie Saoudite de nuit

Les femmes saoudiennes ont fait l’actualité ces dernières années en faisant preuve d’un immense courage pour protester contre l’interdiction de conduire pour les femmes dans le pays. Ces protestations auraient conduit certains des plus grands religieux du pays à lever l’interdiction.

Cependant, même si vous n’avez pas prévu de conduire lors de votre voyage en Arabie Saoudite, il y a d’autres difficultés qui s’élèvent devant vous. En effet, une femme ne peut pas porter de maquillage ou de vêtements montrant sa beauté, ni même passer du temps avec des hommes qui ne sont pas directement liés à elle (c’est d’ailleurs pour ça que de nombreux bâtiments possèdent des entrées séparées pour les deux sexes)… Malgré la beauté manifeste du pays, il sera peut-être nécessaire pour vous d’aller voir ailleurs pour votre prochain voyage au Moyen-Orient.

Le Brésil

Vue globale de Rio de Janeiro au Brésil

Il peut sembler étrange de penser que le Brésil est l’un des pires endroits au monde où les femmes peuvent voyager – le pays avait une femme présidente il y a encore quelques années seulement, sans parler du fait que le monde en est venu à associer le Brésil à de belles femmes en bikini.

Malheureusement, la culture machiste du Brésil (et d’autres facteurs, bien sûr) a conduit à ce qu’une part disproportionnée de la violence endémique de ce pays se produise à l’égard des femmes. Cette violence ne s’étend qu’occasionnellement aux touristes, mais touche les Brésiliennes de couleur (qui sont déjà désavantagées par le système du pays) à un taux alarmant plus élevé que celui des Brésiliennes d’origine européenne.

L’inde

Femme indienne devant le Taj Mahal

Bien que l’Inde regorge de certains des trésors de voyage les plus beaux du monde, sa “popularité” dans la presse de voyage ces dernières années est principalement due à une série de viols de touristes. Malheureusement, les femmes locales ne s’en sortent pas beaucoup mieux, en particulier dans des villes comme Bombay et New Delhi, dont le métro a fait l’objet de critiques concernant sa sécurité pour les femmes depuis son ouverture en 2010.

L’actuel premier ministre indien a suscité beaucoup de controverses depuis son élection en 2014. La plus grande controverse qui a touché les touristes a été la catastrophe de l’invalidation d’une partie de la monnaie du pays en 2016. Malheureusement, le gouvernement Modi n’a présenté que de vagues mesures pour s’attaquer au problème de la violence contre les femmes en Inde.

Le Kenya

Troupeau d'éléphants au Kenya

En général, les touristes au Kenya doivent se méfier des risques de petits vols, d’agressions et de détournements de voitures. Cependant, les femmes doivent être particulièrement vigilantes, en raison de la prévalence de la violence sexuelle dans ce pays africain.

Les femmes kenyanes se sont soulevées en grand nombre fin 2014, protestant contre le fait qu’une femme locale ait été agressée en raison de la longueur de sa jupe, mais la violence contre les femmes reste un problème énorme dans ce pays d’Afrique de l’Est, mieux connu comme une destination phare pour les safaris.

Les femmes de tous âges, niveaux d’éducation et groupes sociaux, en milieu rural et urbain, sont victimes de violence au Kenya“, indique un récent rapport des Nations unies sur le sujet.

Le Maroc

Le souk à Marrakech au Maroc

L’Égypte est une des destinations les plus mal réputées pour les femmes qui voyagent, surtout depuis la révolution de 2011 et le viol très médiatisé de la journaliste Lara Logan, mais presque partout en Afrique du Nord, les femmes – surtout occidentales – sont confrontées à un harcèlement important dans la rue. Le Maroc est un exemple particulièrement parlant pour les voyageuses, étant donné sa popularité croissante ces dernières années.

Il y a plusieurs explications à cela, notamment le fait que dans les pays musulmans comme le Maroc, les femmes non mariées ne se promènent généralement pas dans les rues sans un tuteur ou un parent de sexe masculin, et certainement pas en portant le genre de vêtements que l’on trouve en Europe et en Amérique du Nord.

Bien que cela ne soit évidemment pas une excuse pour une agression sexuelle, les femmes qui se rendent au Maroc (en particulier celles qui voyagent seules ou qui sont célibataires) doivent faire très attention à ne pas se retrouver seules autour de groupes d’hommes locaux.

Vous l’aurez compris chères lectrices, peu importe l’endroit du monde où vous voyagez, il faudra malheureusement faire très attention à suivre les règles et coutumes locales pour éviter tout risque de problèmes graves lors de vos vacances.

Aucun commentaire

    Écrire une réponse